A propos du carbone

 

Le carbone, qu’est-ce que c’est?

Derrière la désignation « carbone » se cache en fait « matière synthétique renforcée de fibres en carbone ». Pour cela, les fibres en carbone sont intégrées dans une matrice synthétique pour la renforcer. Ce matériau est un composite industriel, il est composé d’un réseau de fibres qui sont légers et résistants contre toute traction ; pour pouvoir les utiliser, on utilise que les filaments de 5-8 nm sous forme de « rovings » dans des tissus unidirectionnels.
Les premiers composants de vélo en matière synthétique renforcée de fibres de carbone –KFC- étaient des tissus de carbone secs enduits d’époxy.
Après, on utilisa des préimprégnés, ce sont des fibres en carbone préimprégnées (anglais : preimpregnated) qui furent trempées dans une matrice synthétique pas durcie. Une meilleure qualité avec une répartition régulière de l’époxy fût le résultat.
Schmolke Carbon a suivi dès le début et acquiert déjà des expériences avec les tissus en carbone secs. Pour des raisons de qualité nous avons misé très tôt sur les préimprégnés qui à cette époque étaient réservés à l’aéronautique pour des raisons de prix.
Pendant les années la qualité des matériaux de base, en particulier des fibres, s’est développée et ainsi la qualité des composants Schmolke. Rien que l’évolution des fibres depuis 2000 a permis de doubler la résistance au bris. Schmolke mise toujours sur les meilleurs matériaux et prend ainsi encore plus d’avance technologique par rapport à la concurrence.

 

Quelles sont les propriétés particulières du carbone?

Les fibres carbones et ainsi le matériau carbone se caractérisent par une solidité extrême et une rigidité en même temps qu’un faible poids. Remarquable aussi l’Anisotropie des fibres carbone. Qu’est-ce que c’est ? Les métaux sont capables de supporter des charges dans n’importe quel sens, ceci est l’Isotropie, tandis que les matières synthétiques renforcées de fibres carbone supportent mieux les charges dans le sens des fibres. Elles résistent mieux aux tractions dans le sens de l’axe, la compression est supportée qu’à moitié. Cette propriété s’appelle Anisotropie.
Ces propriétés anisotropes permettent par contre d’utiliser les fibres carbones seulement dans le sens des forces et ainsi gagner en matière et en poids. Lors du développement ceci exige une large connaissance des forces et tensions qui se présentent dans les composants pour faire correspondre la structure interne aux cours des forces. Des expériences acquises pendant des années dans la construction et fabrication de composants en carbone sont la condition pour des produits de meilleure qualité et de haute performance.

 

Qu’est-ce qu’il faut respecter lors du montage des composants?

Les tractions sont des charges idéales pour les fibres carbones. Le courbement contient toujours des tractions et est donc bien supporté par la matière. L’avantage du carbone par rapport à d’autres matériaux est moins important lors de tensions multidirectionnelles. Ces tensions apparaissent surtout aux endroits où le composant subit de la compression, comme c’est le cas dans les zones de serrage.
Ces charges sont analysées et le composant est renforcé en fonction. Pour ne pas alourdir les composants il ne faut pas dépasser les couples de serrage. Respectez donc scrupuleusement les couples de serrage autorisées et procédez au serrage seulement dans les zone prévues et ainsi marquées.
Malgré sa capacité de supporter des grosses charges, des couples de serrage trop élevés sont néfastes!

 

Comment se distinguent les composants Schmolke des concurrents, avec souvent des pièces moins chères?

Comme partout, la qualité a son prix. Schmolke Carbon a pour but de construire de manière légère et intelligente, c’est-à-dire nous fabriquons nos composants selon vos idées et vos usages. Le poids du coureur, sa conduite ainsi que son kilométrage jouent un rôle important. La fabrication individuelle ne se reflète pas seulement dans les différentes mesures des composants mais aussi dans sa structure interne. Chaque cintre et chaque tige de selle sont fabriqués à la main selon un propre plan qui prévoit les couches et épaisseurs selon les charges. Malgré le faible poids la construction des composants dispose toujours d’une marge de sécurité pour des charges exceptionnelles.
Pour garantir une qualité constante nous misons sur le développement et la fabrication en Allemagne, pays de haute technologie. Une autre différence qualitative est le choix des fibres utilisées. Nous utilisons exclusivement les meilleures fibres de Toray, avec siège au Japon, leader sur le marché des produits en carbone.
Comme on peut constater dans le diagramme en-dessous, les fibres T1000 utilisées pour la série TLO montrent 30% plus de résistance à la traction que les fibres T700 qui sont habituellement utilisées pour les composants de cycles. Néanmoins, les fibres T1000 coûtent le double.
zugfestigkeit_enzugfestigkeit_dichte_en
L’amour du détail est aussi un vecteur pour la qualité Schmolke. Nous utilisons des multiples minces couches pour mieux illustrer les différentes charges. La construction en multiple couches donne aussi une meilleure résistance aux vibrations et plus de longévité des produits. En plus, un meilleur comportement en cas de bris est à constater : contrairement aux constructions simples en peu des couches épaisses celles-ci se cassent moins sèchement et sont donc plus sûres.

 

La question K – que signifient 1k, 3K et 12K?

Depuis 2007 on peut lire dans les publicités des désignations comme 1K ou 3K ; cela désigne la quantité de minuscules particules de fibre de carbone (filaments) qui sont rassemblés dans un fagot (roving). 1K représente 1000 filaments, 3K correspond à 3000 filaments, etc. Ces fagots sont tissés de manière biaxiale. Les différences de tissus sont avant tout optiques.

 

UD – comment évaluer la tendance U?

On entend par UD la disposition unidirectionnelle des fibres. Celles-ci sont posées en parallèle, les unes à côté des autres sans liaison latérale, elles ne sont pas tissées entre elles. Il est donc sans importance si on utilise des rovings de 1K, 3K ou 12K, décisif est seulement la quantité des fibres posées, donc les poids des surface de chaque couche. La publicité n’en parle pas.
UD présente des différences pas seulement optiques mais aussi mécaniques : les fibres carbone sont légèrement courbées suite au tissage ce qui réduit la résistance à la traction de manière insignifiante.
Par contre, un tissu offre un assemblage proche d’un filet qui empêche la fissure en cas de bris d’évoluer. L’utilisation exclusive des fibres UD pour un cadre donne peut-être du sens car il est soutenu par plusieurs tubes et le bris sec d’un tube n’entraîne pas une chute ; nous sommes par contre sceptiques lors de l’utilisation des UD pour des composants de sécurité.
Nous fabriquons sur demande des cintres et tiges de selle en UD de surface, mais nous utiliserons une partie tissée pour votre sécurité et pour empêcher le bris sec et l’évolution rapide d’une fissure.

 

Oversize vs. 26/25,4 mm de serrage?

La tendance des composants en dimensions 31,8mm est à regarder de plusieurs points de vue. C’est un fait qu’avec un diamètre croissant la résistance à la déformation augmente à un poids constant (en diminuant l’épaisseur de la paroi). Il serait donc sensé d’augmenter le diamètre du tube et de diminuer l’épaisseur.
Cette augmentation du diamètre de tube en diminuant l’épaisseur de la paroi a des limites : la diminution de l’épaisseur de paroi entraîne une baisse de stabilité du tube contre la pression- l’effet de boîte de coca fait plier le tube. Puisque le carbone supporte bien les charges de traction mais moins les charges de pression, les avantages de la géométrie OS sont moins prononcés pour ce matériau. Suite aux fortes pressions dans la partie serrage, celle-ci doit être particulièrement renforcée.
Notre cintre oversize, le plus léger du monde, pèse donc 5g de pus que le cintre avec 26mm de serrage, mais il offre plus de rigidité et un pose main ergonomique car le diamètre large peut être utilisé sur toute la partie centrale.

 

Est-ce qu’il y a une garantie sur les composants de Schmolke Carbon?

Au-delà de la garantie légale de 24 mois nous offrons une garantie de trois ans sur tous les produits Schmolke Carbon.

 

Que signifie “SL”?

« SL » signifie superléger. Pour cette gamme nous utilisons exclusivement des fibres de T800 contrairement à la qualité T300 à T700 qui est courante dans la branche. Le poids léger avec la stabilité reconnue est possible grâce à la construction en couches.

 

Que signifie “TLO”?

« TLO »-the lightest one (le plus léger). Ici seulement les fibres de la meilleure qualité T1000 sont utilisées. Leur résistance à la traction est de 16% plus élevée que celle des T800. En plus, une construction à plus de couches rend cette série record possible. Encore plus léger que le SL et sans compromis en matière de rigidité et charge admise.

 

La sécurité des composants Schmolke?

Avant le lancement de la production nous effectuons des tests sur le dispositif conçu par nos soins selon la nouvelle norme DIN EN 14781 et 14766. En outre, nous testons selon notre propre essai par paliers encore plus dur. Sous des forces de jusqu’à 15 kg les bouts de cintres fléchissent sans problème de jusqu’à 30mm !
Lors de test accompagnants la production nous faisons évoluer nos cintres et tiges de selle constamment en matière de poids et de sécurité.
La résistance de nos produits ne fait pas seulement ses preuves lors de tests mais aussi lors de la pratique quotidienne, entre autres chez deux équipes pro de VTT qui utilisent avec succès et enthousiasme les produits de la série TLO.

 

Pourquoi la surface de nos produits n’est –elle pas vernie?

Les surfaces des produits Schmolke ne sont pas aussi brillantes et vernies comme les composants fabriqués en Chine. La raison : nous renonçons délibérément au vernissage.
Pour que les produits Schmolke présentent néanmoins une surface régulière nous optimisons constamment notre procédé de fabrication et vérifions chaque pièce avant qu’elle ne quitte notre maison.

 

Est-ce qu’on peut réparer les composants en carbone ?

Comme pour les composants en aluminium ou titane une réparation du carbone n’est pas rentable. Les examens nécessaires par radio ou échographie sont très coûteux et pas 100% fiables.

Est-ce qu’il faut changer les composants carbone après chaque chute?
En principe, une chute représente une charge extraordinaire pour un cintre ce qui peut endommager la structure interne de celui-ci. Ce n’est pas différent des autres matériaux légers comme les alliages d’aluminium.
Pour votre sécurité vous devriez examiner un composant qui a subi une chute et l’échanger en cas de doute ou contacter le fabriquant.
Les signes suivants indiquent un endommagement:

  • examen visuel: Le cintre présente des fissures
  • test de charge: Le cintre est serré dans la potence. Appliquez des forces dans plusieurs directions (traction, pression, torsion). Si un côté cède plus facilement aux forces appliquées celui-ci est endommagé.
  • test de charge: Le cintre serré dans la potence fait des bruits inhabituels.

Prenez en considération que les indications mentionnées ci –dessus sont des recommandations basées sur des années d’expérience mais nous ne pouvons néanmoins rien garantir. En cas de doute l’échange du composant est conseillé. Votre sécurité et votre santé sont priorité!

Faites attention aux composants en carbone qui sont d’occasion ou « neuf » deuxième main. Les bonnes affaires peuvent rapidement se révéler comme risque inestimable pour votre sécurité et pour votre santé- vous ne savez jamais ce que la pièce a vraiment vécu.

EVERY GRAM COUNTS